top of page

3 conseils pour que votre chien réactif soit calme en clinique

Dernière mise à jour : 16 nov. 2023



Qui ici a besoin de 3 techniciennes, une muselière, un vétérinaire, 4 kg de fromage et un sacrifice aux dieux pour pouvoir faire une taille de griffe ou un examen vétérinaire à son chien en clinique ? 🙋‍♀️


Que votre chien soit réactif par peur ou par frustration, je suis certaine que vous anticipez autant que moi les rendez-vous vétérinaires. Une salle d’attente remplie de chiens, de chats et de gens en attente de se faire servir et toutes les odeurs inimaginables. Les salles de consultations sont étroites et n'offrent pas beaucoup de place pour manipuler le chien sans qu’il se sente pris.


Malheureusement, certaines personnes vont parfois même éviter de faire soigner leur chien parce que celui-ci n’est pas manipulable et en stress extrême durant les rendez-vous.


Et si je vous disais qu’il y a des choses que vous pouvez faire avant et pendant le rendez-vous pour rendre l’expérience plus agréable pour tous ?


Je vais alors vous présenter 3 de mes armes secrètes pour aider votre équipe et améliorer le comportement de votre chien !


Avant tout

Penchons-nous d’abord sur la raison pour laquelle certains chiens vivent un stress intense chez le vétérinaire.


Votre chien est unique et la source de ce problème peut venir de différentes expériences vécues, de sa génétique (oui oui !) ou même de problèmes de santé (ah l’ironie!). Je vais cependant vous décrire quelques situations communes qui peuvent expliquer cette problématique.


Premièrement, comme discuté ci-haut, l’environnement clinique peut être très accablant pour votre chien. Ce dont il faut comprendre du stress en général, c’est que chaque déclencheur se superpose. En d’autres termes, si votre chien est nerveux dans un nouvel environnement, s’il est réactif aux chiens et inconfortable aux manipulations de façon générale, ses réactions seront sans doute beaucoup plus importantes et son seuil de tolérance beaucoup moins élevé. Si normalement votre chien ne réagit pas à la taille de griffes, il risque de réagir en clinique si, par exemple, l'attente à la réception est pénible !


La superposition de déclencheurs ou trigger stacking en anglais, est sans doute notre pire ennemie lorsqu’on décide d’aller en clinique avec son chien réactif. Ce qu’il faut penser cependant, c’est que pour certains chiens la superposition des déclencheurs ne commence pas chez le vétérinaire, mais peut s’étendre sur plusieurs jours (même jusqu’à 3 !).


trigger stacking


Cette crainte peut aussi venir d’une mauvaise socialisation et/ou une mauvaise résilience au stress ! Car on ne va pas se le cacher, peu importe si votre vétérinaire est le plus gentil et doux de la terre, les manipulations comme les vaccins, stérilisation, prises de sang, etc. ne sont pas plaisantes pour votre chien. Si celui-ci a été peu familiarisé lors de sa socialisation et que de base ce n’est pas un chien qui est très résilient à l’inconfort émotionnel et physique, il se peut qu’il associe rapidement le vétérinaire à du négatif.


C’est parti pour mes trucs de pro pour le comportement et l’éducation de votre chien en clinique!


Conseil #1 : Il faut aligner les étoiles soi- même!

Ma mère m’a toujours appris qu’on fait notre propre chance dans la vie et ceci va certainement s’appliquer pour l’éducation de votre chien et son expérience en clinique.


Premièrement, choisissez une clinique qui est ouverte aux changements et qui est prête à modifier ses habitudes pour rendre votre chien plus à l’aise en consultation. Cela peut commencer par un simple appel! Demandez à votre équipe vétérinaire ce qui pourrait être fait pour aider votre chien. Certains hôpitaux offrent la possibilité de rentrer par la porte arrière pour éviter de croiser inutilement des chiens, d’autres offrent même la possibilité de venir à domicile! La seule façon de le savoir est tout simplement de demander. Vous pouvez aussi demander quelles sont les mesures prises lorsqu’un chien est agressif ou réactif en clinique.


Certaines médications peuvent être administrées AVANT le rendez-vous pour offrir plus de confort et de résilience face au stress. Encore une fois, il suffit de le demander :)


Un autre élément qui peut aider est de s’assurer que quelques journées avant et après le rendez-vous soient des journées calmes. L’idée est de ne pas prendre un rendez-vous chez le toiletteur, le vétérinaire et un party de famille trois jours de suite. Essayez le plus possible d’étaler les événements stressants et vous verrez sans doute une amélioration du comportement de votre chien. Rappelez-vous, le stress s’accumule, et ce, jusqu’à plusieurs jours !!


Effectivement, si les quelques jours, avant un rendez-vous vétérinaire, étaient pénibles, votre chien risque d’être beaucoup plus à fleur de peau lors de son rendez-vous.


Pour poursuivre, peu importe que vous ayez un chiot, un chien réactif ou un chien qui n’a aucun problème, je recommande toujours de venir en clinique ‘’pour rien’’ lorsque c’est tranquille et demander aux membres de l’équipe de lui offrir des récompenses, venir le peser, etc. L’idée est que les sorties chez le vétérinaire ne soient pas toujours inconfortables ou négatives. Cela va améliorer sa résilience au stress dans ce contexte et le familiariser avec l’environnement dans un état d’âme beaucoup plus positif. Lorsqu’il aura un vrai rendez-vous, il sera plus heureux d’y aller !


Je vous laisse ci-dessous une vidéo faite par nos amis chez l'hôptial vétérinaire des seigneuries de boucherville !




Un autre élément important est d’aller chercher un maximum de motivation pour encourager le plus possible votre chien à se détendre et offrir de bons comportements. Imaginez-vous dans une maison hantée, il sera probablement très difficile de vous convaincre de vous asseoir ou de vous coucher pour des biscuits soda. Par contre, si vous êtes affamés, il y a plus de chances que vous offrez ces comportements pour un gros morceau de fudge (ou peu importe ce qui vous fait vraiment plaisir ;) ).


Le même concept va s’appliquer pour votre copain canin ! Évitez de lui offrir un gros repas avant votre rendez-vous. Allez le promener pour dépenser le surplus d’énergie et apportez dans votre pochette d’entraînement des récompenses exceptionnelles comme de la saucisse, du fromage, du poulet rôti, des viandes froides, etc. Il sera alors beaucoup plus motivé pour offrir de bons comportements !


Finalement, que votre chien en ait besoin dans son quotidien ou non, je recommande toujours à TOUT le monde d’entraîner son chien au port volontaire de la muselière AVANT le rendez-vous. Si votre chien est trop nerveux, en douleur ou réactif, il pourra porter la muselière panier et rendre le tout sécuritaire pour tout le monde sans rajouter un stress supplémentaire. On se rappelle, le stress s’accumule, donc s’il est déjà inconfortable avec tout ce qui se passe, la muselière, s’il n’y n’est pas entraîné, va exacerber ses réactions. Je vous laisse ci-bas un tutoriel pour vous guider avec l’entraînement au port de la muselière. Je le répète, je crois fermement que TOUS les chiens devraient être habitués à porter une muselière :)


Conseil 2 : Soyez généreux dans vos renforcements !

Votre chien est maintenant habitué à venir en clinique pour le plaisir de le faire, il est plus fatigué grâce à sa promenade, il a le ventre vide et il salive à sentir votre pochette complètement garnie. C’est le moment du rendez-vous !


Arrivez quelques minutes à l’avance et appelez votre équipe pour leur dire que vous êtes arrivés. Ceux-ci pourront alors vous dire si vous pouvez rentrer par devant, car la voie est libre ou s’il serait mieux de passer par la porte des employés à l’arrière. Une fois dans la salle de consultation, laissez votre chien explorer, sentir et faire ce qu’il a à faire. Si celui-ci a peur des étrangers, vous pouvez pratiquer sans problème l’exercice ‘Look at that!’ avec le membre de l’équipe qui sera présent pour discuter avec vous.



Ne demandez pas des comportements complexes à votre chien s’il est en situation de stress. Généralement, les comportements stationnaires comme le ‘assis’ ou le ‘coucher’ sont difficiles à faire dans ces contextes. C’est simple, ces commandes sont très contraignantes et pour un chien nerveux se sentir pris empire les réactions, car il sait très bien que la fuite n’est pas possible. Je vous propose alors de lui demander simplement de regarder les employés, de vous regarder vous et s’il vous offre des comportements désirables, renforcez-les !


Lorsque vous récompensez votre chien, essayez d’être très généreux. Effectivement lorsqu’on entraîne un chien, peu importe le comportement, il faut idéalement conserver un ratio d’environ 8-10 gâteries par minute ! Je ne m'attends pas du tout à ce que vous comptiez vos renforcements, mais j’aimerais simplement que vous gardiez ce concept en tête pour l’éducation de votre chien. Ne vous inquiétez pas pour le surpoids, votre chien n’aura normalement pas mangé avant son rendez-vous et les récompenses n’ont pas à être très grosses non plus !



Conseil 3 : Réalisez votre rêve d’enfant !


Finalement, c’est le moment de réaliser votre rêve d’enfant et de jouer au vétérinaire (ou plutôt à la technicienne dans ce cas-ci !)


Vous pouvez aussi pratiquer les contentions à la maison et les renforcer pour éviter que ce soit une technicienne qui doit le faire ! Généralement les chiens sont beaucoup plus confortables s’ils restent avec vous pour les manipulations. Pour la sécurité de tous, il est important de bien tenir le chien et c’est souvent pour cette raison que les vétérinaires préfèrent que ce soit des membres de leur équipe qui le fassent. Pourquoi ne pas apprendre à le faire vous-même ! C’est aussi intéressant de les pratiquer avec la muselière sur le museau pour se rapprocher le plus possible du contexte clinique. Voici ci-dessous des photos démonstratives pour vous aider :


Évidemment vos entraînements doivent être sécuritaires alors si votre chien est réactif/agressif envers les manipulations ou les contentions, mieux vaut contacter un éducateur canin.


Il est aussi possible d'entraîner votre chien à ne pas bouger pour les manipulations vétérinaires, SANS contention !


Je vous laisse ici le lien vers un article écrit par notre experte en manipulations collaboratives : https://www.tropchien.com/post/les-rendez-vous-chez-le-v%C3%A9t%C3%A9rinaire



Eh voilà ! Vous connaissez maintenant tous mes secrets pour améliorer votre expérience en clinique ! Si vous avez besoin d’aide supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous :)


Aryel Lafleur dresseuse de chien




Aryel Lafleur, intervenante en comportement canin et technicienne en santé animale

129 vues0 commentaire

Comments


bottom of page