top of page

Connaissez-vous ces 3 paramètres en éducation canine ?

Dernière mise à jour : 20 déc. 2023


Paramètres éducation canine

Crédit photo Chantal Levesque photo

Vous vous demandez comment d'autres propriétaires parviennent à enseigner des tours de fantaisie incroyables ? Pourquoi leur chien est capable de les écouter malgré les distractions ou la distance ?

L'éducation canine et le dressage sont beaucoup plus complexe qu'on ne peut l'imaginer et reposent sur plusieurs principes fondamentaux. Cela ne se résume pas



seulement à "donner des gâteries". Les théories de l'apprentissage nous permettent de comprendre psychologiquement comment le chien fonctionne, ce qui guide nos réflexions pour l'apprentissage et la réhabilitation.

Cela m'amène à aborder un concept très important lorsque nous apprenons un nouveau tour ou une commande : la fameuse règle des 3 "D" en entraînement. Elle est souvent oubliée ou mal utilisée, ce qui laisse place à des erreurs de la part du manieur et conduit à des échecs de la part de notre chien (ce que nous ne voulons pas).

Le concept des 3 "D" ne s'applique pas seulement à l'enseignement de tours amusants, au contraire, il est un pilier important dans les bases de l'éducation canine. La raison pour laquelle votre chien n'arrive pas à vous écouter à l'extérieur de la maison ! Il n'est pas rare de voir des propriétaires déçus de leur chien parce qu'il n'a pas été capable de rester sur son tapis lors d'une visite chez un ami, alors qu'il le fait si bien à la maison lorsque tout le monde est assis à table et mange.

Pouvez-vous me dire ce qui est contradictoire dans mon énoncé ci-dessus ?

Le propriétaire a mis son chien dans une situation d'échec avec des critères trop élevés par rapport à ce que le chien connaît réellement. Ces situations se produisent fréquemment, car on pourrait penser que nos chiens devraient généraliser et discriminer tous les comportements dès qu'on les leur apprend.

Cependant, la réalité est que vous devrez déployer des efforts pour enseigner à votre chien les différentes distractions, la durée et la distance, qui sont des facteurs variables dans toutes les situations qui lui sont présentées.

En revenant à la situation évoquée précédemment, on remarque que le chien connaît très bien la commande "tapis" lorsqu'il n'y a peu de distractions, puisque toute la famille est assise à table. Ensuite, il faut tenir compte de la distance à laquelle le coussin est placé. Est-il à la même distance que lors de la visite chez des amis ? Probablement pas ! Vous comprenez un peu où je veux en venir ?

On ne peut pas demander à un chien (et encore moins le punir) s'il ne connaît pas la commande finale et si elle n'a pas été enseignée adéquatement en intégrant le concept des 3 "D" au chien.

Assez de blabla, parlons plus concrètement de chacun des concepts des 3 "D" en éducation canine et dressage !


Parlant de coucher-reste sur un tapis, je vous laisse ci-dessous 2 vidéos qui pourront certainement vous aider pour l'apprentissage de cette commande tellement utile !






LA DISTANCE

La distance représente votre position par rapport à votre chien. Si vous souhaitez travailler la distance d'une commande avec votre chien, il faudra d'abord évaluer votre position lorsque vous lui demandez. Cela constituera votre point de départ.

Par exemple, si vous demandez à votre chien de s'asseoir et que vous vous situez à 2 pieds de lui, ce sera votre point de départ pour l'apprentissage. Faites attention à ne



pas ajouter une distance trop grande, cela pourrait devenir difficile pour celui-ci. Gardez toujours à l'esprit que l'objectif est que votre chien soit mis dans une situation de réussite. Reculez d'un ou deux pas seulement entre chaque étape et variez vos distances, tout comme votre durée et les distractions.

Frisbee chien

Lorsque vous travaillez sur la distance, l'objectif principal est d'enseigner à votre chien à répondre aux commandes indépendamment de la proximité physique avec vous ou l'objectif final (comme le tapis par exemple!), renforçant ainsi son obéissance dans divers environnements.



LA DURÉE

La durée lorsqu'on parle de comportement canin ou de dressage fait référence à la période durant laquelle une commande ou un comportement X est exécuté. Par exemple, je demande à mon chien de s'asseoir. Il s'assoit, puis attend X secondes jusqu'à ce que je lui donne son mot de libération*.

La durée est un paramètre qui interagit indirectement avec la distance. Pourquoi ? En fait, si nous demandons, par exemple, à notre chien de s'asseoir et que nous reculons de deux pas, nous avons créé de la distance entre le chien et nous. Cependant, en r



eculant, nous avons également ajouté du temps à la commande. C'est un facteur important à prendre en considération lors du choix de nos critères d'entraînement. Tout comme pour la distance, il est important d'augmenter progressivement la durée entrainée et de la varier le plus possible pour garder un taux de renforcement élevé.

*Un mot de libération est extrêmement important en entraînement pour avoir une communication claire avec notre chien par rapport à nos attentes. Celui-ci est généralement un mo qui veut dire ''tu peux te lever et faire ce que tu veux''. Par exemple ''Assis-reste pour 5 secondes - Récompense en position - ''ok'' - le chien peut maintenant se lever.


LES DISTRACTIONS

Distraction dressage chien

Ahhhh ! Ces fameuses distractions qui sont souvent le talon d’Achille de bien des propriétaires lors de l'éducation de leur chien. Vous devez apprendre à votre chien à vous écouter en présence de distractions. Ce sera d'autant plus agréable pour vous de passer du temps avec votre compagnon qui a appris à « ignorer » celles-ci. Attention, chaque chien réagit aux distractions de manière différente. Certains chiens sont moins distraits que d’autres, tout comme les humains. Il vous revient donc d'adapter les critères en fonction de votre compagnon.


Qu'est-ce qu'une distraction ? C'est tout ce qui peut distraire votre chien. Par exemple, un bruit fort (qui peut le distraire s'il a peur), un chien, un chat, des gens ou même un morceau de nourriture au sol qui pourrait être une récompense pour lui.

Imaginez… Vous êtes au parc avec votre chien. Il y a plein d'enfants et de chiens qui jouent au ballon, et votre chien est là, couché au sol et calme. C'est possible lorsqu'on comprend (et qu'on applique) bien la mécanique d'entraînement et nos 3 "D".

Introduisez graduellement les distractions une fois que votre chien maîtrise parfaitement les commandes de base dans des environnements calmes (maison). Ensuite, vous pouvez aller dans la cour extérieure et pratiquer. Lorsque votre chien maîtrise cet environnement, vous pouvez augmenter progressiv



ement en allant dans la rue, etc. L'objectif est de créer des situations d'apprentissage de plus en plus complexes de manière progressive.

IMPORTANT : Connaître une commande ne consiste PAS à la répéter 5 fois et ensuite que votre chien écoute. Vous lui dites le mot de la commande, et votre chien doit effectuer le comportement immédiatement. Si vous devez répéter, il est probable que votre chien n'ait pas assimilé la commande OU que votre commande soit devenue « assis, assis, assis » au lieu de simplement « assis ». C'est une erreur très fréquente des propriétaires en éducation canine lors de l'apprentissage d'une commande. La mécanique d'entraînement n'est pas optimale, et on n'apprend pas à notre chien à écouter adéquatement lorsqu'on dit trois fois le mot « assis ».


PETIT RAPPEL

CONSTANCE : Tout ce qui est fait de manière constante favorise l'imprégnation de l'apprentissage. Les acquis de votre chien sont en partie le reflet des efforts que vous mettez dans son entraînement (et dans la vie de tous les jours). Plus vous travaillez avec lui avec la bonne mécanique, plus les résultats parleront d'eux-mêmes. Vous stagnez dans votre entraînement ? Il serait peut-être temps de faire appel à un professionnel pour vous aider !

Il n'y a pas de mal à demander de l'aide. Même les intervenants en comportement canin ont des mentors et sollicitent l'avis de leurs collègues. :)


RÉCOMPENSES : Utilisez des renforçateurs motivants pour votre chien et utilisez-les adéquatement afin de favoriser un apprentissage optimal. Il est important de connaître ce qui est renforçant ou non pour notre chien, comme le type de friandises ou de jouets. Tout travail vaut un salaire, mais un salaire proportionnel à l'effort fourni :)


OBSERVATIONS : Soyez attentif au langage de votre chien. Cela vous aidera à ajuster vos entraînements en fonction des besoins de votre chien, ce qui est primordial pour un apprentissage adéquat. N'oubliez pas de vous observer, VOUS. Une chose qu'on oublie souvent et qui est importante dans l'entraînement, c'est notre langage non verbal. Les chiens sont d'excellents lecteurs de notre langage non verbal, ce qui peut grandement influencer nos entraînements. Enregistrez-vous pour avoir un regard objectif après vos séances et prendre connaissance des erreurs commises afin de les éviter à la prochaine séance. Personne n'est parfait. Il est normal de faire des erreurs, mais il faut apprendre à les corriger soit pendant la séance ou à la prochaine.

VARIATIONS : Nos chiens sont intelligents, on ne peut pas le nier ; ils analysent tout. En éducation canine, il faut apprendre à varier nos critères pour ne pas démotiver notre chien. Par exemple, si nous pratiquons le "assis/reste" et que nous augmentons toujours la durée, le chien pourrait rapidement perdre de la motivation. C'est pourquoi il est important d'attendre 5 secondes, puis 10 secondes, redescendre à 3 secondes et libérer notre chien de sa position. La variation doit également se faire si nous entraînons des tours avec notre chien, car nous deviendrons vite prévisibles à ses yeux. Par exemple, si nous demandons toujours les 3 tours (assis, debout, tourne) dans le même ordre, notre chien commencera à effectuer les tours de lui-même, car il connaît l'enchaînement. Il est important de varier comme suit : debout, tourne, assis, tourne, tourne, debout, etc. Cela demandera à votre chien d'être attentif à vos demandes.

Donc, ce qu'il faut retenir de la variation, c'est d'être imprévisible pour notre chien. Il ne saura jamais ce qui vient, évitant ainsi que notre chien n'essaie n'importe quoi devant nous. Cela maintient également sa motivation envers les séances de dressage.


CONCLUSION

En résumé, l'application judicieuse des 3 ''D''(durée, distance et distractions) permettra à votre chien d'acquérir des compétences solides et durables dans divers environnements. N'oubliez pas qu'en investissant du temps et de l'énergie dans la relation avec votre chien, vous constaterez une différence au quotidien.

Soyez PATIENT et célébrez chaque réussite !

N'oublions pas que le plus important à retenir est d'avoir du plaisir avec notre chien. AMUSEZ-VOUS ! Une séance d'entraînement ne devrait jamais être frustrante, autant pour vous que pour votre chien.



Jessica Pelletier


Jessica Pelletier, Intervenante en comportement canin.

















122 vues0 commentaire

Comments


bottom of page