top of page

La protection des ressources, ça mange quoi en hiver ?

Dernière mise à jour : 16 nov. 2023


Border collie

Crédit photo : Chantal levesque photo


La protection des ressources est un problème bien connu dans le monde du comportement canin. Cependant, la question ultime est la suivante : peut-on réellement la prévenir, et comment la traiter si elle se manifeste déjà ?


Tout d'abord, il est essentiel de comprendre quelque chose concernant cette problématique : c'est un comportement tout à fait normal ! En effet, même si en 2023, il est considéré problématique d'avoir un chien potentiellement agressif, cela ne signifie pas que l'éducation de votre chien a échoué, qu'il est dominant au sens propre du terme, ou qu'il représente une menace pour les humains. Si votre chien manifeste de la protection des ressources, il exprime simplement ses émotions et signale son inconfort lorsque quelqu'un s'approche de ce qui a de la valeur à ses yeux.


Je vais vous révéler un secret qui pourrait vous surprendre : les humains manifestent également de la protection des ressources au quotidien, et pourtant, cela ne suscite généralement pas de drame. ;)


Je vous invite à réfléchir aux questions suivantes :

  • Pourquoi verrouillez-vous les portes de votre maison et de votre voiture ?

  • Seriez-vous disposé à partager le dernier morceau de votre gâteau préféré ?

  • Prêteriez-vous de l'argent à un étranger ?

  • Accepteriez-vous de partager votre partenaire avec quelqu'un d'autre ?

Cela met en lumière le fait que la protection des ressources, dans une certaine mesure, est un comportement naturel chez les humains comme chez les chiens. Cependant, il est essentiel de gérer ce comportement de manière appropriée pour maintenir des relations harmonieuses et éviter les conflits.


La protection des ressources est en effet un comportement naturel chez tous les êtres vivants, y compris les chiens. Cependant, avoir un chien qui a déjà mordu ou qui pourrait potentiellement le faire en raison de cette problématique peut présenter des risques et ne serait pas idéal dans un contexte familial. Il est important de reconnaître que pour un animal doté d'un instinct de survie bien ancré, il n'est pas dans son intérêt de laisser quiconque lui prendre sa nourriture ou ses possessions essentielles à sa survie. C'est pourquoi il est essentiel de comprendre et de gérer ce comportement de manière appropriée pour garantir la sécurité et l'harmonie dans le cadre familial.



Qu’est-ce qui cause la protection des ressources ?

La grande majorité des problèmes de protection des ressources proviennent de la génétique du chien. Si deux chiens présentant ce problème se reproduisent, il est fort probable que leurs chiots développent également des comportements de protection des ressources. Certaines races de chiens présentent une probabilité accrue de développer des comportements de protection des ressources, notamment les races de type primitif, les chiens nordiques et les chiens de garde de troupeau. De manière surprenante, le golden retriever, une race généralement considérée comme amicale et douce, semble récemment faire l'objet de signalements fréquents concernant des problèmes de protection des ressources au Québec.

La protection des ressources ne dépend pas uniquement de la génétique, elle peut malheureusement être déclenchée par le comportement des propriétaires de chiens, en particulier pendant la période de socialisation.


En effet, les chiots ont tendance à explorer leur environnement en mettant tout ce qu'ils trouvent dans leur bouche, que ce soient des mouchoirs, des bas, des bobettes, des feuilles, des branches, etc. Souvent, de manière bien intentionnée, les propriétaires essaient alors de retirer de force l'objet de la gueule du chiot. Cependant, lorsque vous retirez quelque chose de force à votre chien sans proposer un échange raisonnable en retour, cela peut être perçu comme du vol par le chien. Si cette action est répétée, elle

peut entraîner une hyper-vigilance et éventuellement des comportements de protection des ressources. C'est une manifestation claire de la peur de se faire voler quelque chose. Dans un prochain article, je vous expliquerai ce que vous pouvez faire à la place du vol pour gérer cette situation de manière plus appropriée.

Chien protection des ressources

Un autre comportement courant qui peut déclencher la protection des ressources est de mettre la main dans le bol du chien ou de le caresser pendant qu'il mange. Encore une fois, cela est souvent fait avec de bonnes intentions, dans le but de prévenir la protection des ressources. Cependant, malheureusement, la plupart du temps, cela aboutit à l'effet contraire.


Imaginez-vous dans votre restaurant préféré. Vous êtes affamé, et on vous sert un magnifique plat avec un bon verre de vin. Vous commencez immédiatement à manger avec enthousiasme. Quelques minutes plus tard, alors que vous êtes en train de déguster votre repas, la personne assise à côté de vous commence à vous caresser les cheveux sans arrêt et à mettre sa main dans votre assiette. N'est-ce pas irritant ? Moi aussi, j'aurais envie de la mordre !


Mettre sa main dans le bol de votre chien ou le caresser pendant qu'il mange est le plus souvent très irritant et risque de le rendre plus sensible à votre approche plutôt que de le désensibiliser. Je vais expliquer ultérieurement ce qu'il convient de faire à la place.


J'aimerais conclure cette section par quelques mots sur les chiots. Souvent, lorsque j'aborde la protection des ressources en cours de maternelle et de socialisation, les étudiants me disent qu'ils ont de la chance car leur chiot ne présente pas de symptômes de ce problème. La plupart du temps, c'est une bonne nouvelle, et le chien ne développera probablement pas de comportement de protection des ressources si la socialisation se déroule bien et s'il n'est pas confronté à des vols ou des irritants constants. Cependant, il est important de rester vigilant, car l'absence de signes de protection des ressources chez un chiot ne garantit pas qu'il n'en manifestera jamais. Souvent, ce problème se manifeste à l'adolescence, lorsque le chiot a acquis de meilleures façons de communiquer. C'est pourquoi il est essentiel de mener à bien les exercices de prévention pendant la période de socialisation pour maximiser nos chances d'éviter ce comportement.



Qu’est-ce qu’un chien peut protéger ?

Commençons par faire une liste ensemble des éléments qui peuvent être susceptibles de déclencher de la protection des ressources :

  • Sa nourriture

  • Des objets à gruger

  • Des jouets

  • Son lit

  • Sa ou ses personne(s) favorite(s)

  • Son territoire

  • … tout ce qui a de la valeur à ses yeux !


Rappelez-vous, ce n’est pas nous qui décidons ce qui a de la valeur aux yeux de votre chien. C’est lui ! J’ai déjà eu en consultation un chien de type malamute qui faisait de la protection de la…neige ! Eh oui, à ses yeux de nordique, rien n’avait plus de valeur à ses yeux que la neige. Vous pouvez vous imaginez la complexité des promenades en hiver dans notre merveilleuse province pour cette famille ?


Bien entendu, ce que le chien va protéger peut évoluer au fil du temps et dépendre du contexte. Chaque chien est unique et a ses préférences individuelles. Plusieurs facteurs peuvent également influencer l'intensité et les éléments qu'un chien va protéger, mais je vais me concentrer sur trois d'entre eux aujourd'hui.


1. Le moment de la journée

Je voudrais partager avec vous une brève anecdote. Lors d'une séance d'éducation canine, un de mes clients avait un golden retriever de 3 mois à l'époque, et il m'a dit que la protection des ressources de son chien était plus marquée le soir. Le chiot avait tendance à saisir tout ce qu'il trouvait et à grogner plus intensément à ces moments-là. Après quelques échanges, nous avons réalisé que le soir, ce chiot était beaucoup plus fatigué, irritable, et avait faim. Le fait qu'il protège davantage sa nourriture à ces moments-là était donc logique, car il avait faim !

Depuis cette expérience avec ce client, je demande toujours à mes clients lors des séances de dressage si la protection des ressources varie à un moment spécifique de la journée. Je recommande également de tenir un agenda ou un journal des éléments pouvant déclencher des réactions afin d'avoir une vue détaillée de la situation.


2. Le stress

Savez-vous pourquoi il y a plus de morsures signalées pendant la période des fêtes ? C'est parce que pendant les festivités, le stress des chiens augmente, ce qui peut réduire leur seuil de tolérance. Personnellement, je vis avec trois chiens, et tous manifestent des comportements de protection des ressources, que ce soit envers les humains ou les autres animaux. Cela ne m'empêche pas de recevoir des visiteurs et leurs chiens à la maison, mais lorsque c'est le cas, je m'assure TOUJOURS que mes chiens ont leurs jouets interactifs ou leurs os à gruger dans un endroit clos, comme une pièce ou leur cage, pour éviter les incidents. Il est bien connu de ne pas déranger un chien qui mange son os, mais en période de festivités, nos inhibitions et notre jugement peuvent parfois être altérés, alors il ne faut pas prendre de risques !


3. La valeur et la nouveauté de l'objet

En 2018, j'ai acheté une magnifique voiture neuve. Les premières semaines après l'achat, il m'était difficile de laisser d'autres personnes la conduire. Maintenant, en 2023, la voiture m'a toujours coûté cher, mais l'effet de nouveauté est depuis longtemps passé. Je n'ai donc aucun problème à la prêter à qui que ce soit dans mon entourage,

Chien jeu de balle

bien que je reste méfiante envers les étrangers ;)


La valeur que votre chien accorde aux objets qu'il pourrait potentiellement protéger est un facteur important à prendre en compte. Si vous lui offrez un nouvel os délicieux, il est possible qu'il le protège de vous la première fois qu'il le grignote. Une fois la chair complètement dévorée, il vous laissera probablement le prendre, mais il peut ne pas réagir de la même manière envers un étranger.


Maintenant, vous comprenez ce qu'est la protection des ressources : tout ce qui a de la valeur aux yeux du chien ! ;)


Nous nous retrouverons bientôt pour mes trois meilleurs conseils pour gérer la protection des ressources !





Aryel Lafleur intervenante canine



Aryel Lafleur, copropriétaire, intervenante en comportement canin et technicienne en santé animale

119 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page