top of page

Les chiens de bergers : Ces êtres incompris




Dans les dernières années, nous avons vu le nombre de chiens de berger exploser dans les foyers, mais aussi dans les refuges. Coïncidence ? Je ne crois pas. Leur physique, leur intelligence et leur vivacité d'esprit font d'eux des chiens d'exception et très désirés.

Mais l'envers de la médaille est bien présent. Quel est le prix à payer pour partager sa vie quotidienne avec un chien de berger ? Je ne parle pas de prix monétaire, mais bien de ce que vous devrez faire pour combler leurs besoins chaque jour ou des compromis.

J'ai la chance de partager ma vie avec 3 chiens de berger incroyables, dont 2 border collies et un bouvier australien croisé. Ils ont tous des besoins à combler qui sont différents, et ce, chaque jour. Sans parler de leur tempérament, qui est totalement différent, même en comparant mes deux border collies.

La génétique des chiens de berger, mais également les erreurs à éviter avec votre chien afin de ne pas créer une bombe nucléaire inépuisable, seront abordées dans cet article.

Qu’est-ce qu’un chien de berger?

Cela ne fait plus aucun doute, les chiens de berger sont reconnus pour être des chiens énergiques (à ne pas prendre à la légère), travailleurs, sensibles et très proches de leur humain, à condition que leurs besoins soient comblés. Il n'est pas rare de remarquer un manque de lien entre l'humain et son chien, car rien ne leur permet de se connecter et de construire une relation. Dans ces cas-là, votre chien trouvera une occupation afin de combler ce manque, et je ne suis pas certaine que cela vous plaira (on parle ici du développement de quelques problèmes de comportement).


Au fil des siècles, ils ont été développés et sélectionnés pour aider les bergers et les éleveurs de bétail à rassembler, guider et garder les troupeaux. Votre chien tourne autour des enfants ? Il manifeste un comportement pour lequel il a été créé. Peut-on lui en vouloir ?

La plupart des comportements que les propriétaires de chiens de berger considèrent comme « indésirables » sont, en fait, des comportements propres à la race. Je ne dis pas qu'il faut tolérer ces comportements, mais il faut permettre à notre chien de les exprimer d'une autre manière. Après tout, c'est dans leur génétique.


Tout d’abord, on retrouve plusieurs races dans les chiens de berger, telles que le :

  • Border Collie

  • Berger Australien

  • Berger Belge (Malinois, Groenendaels, Tervuerens, Laekenois)

  • Bouvier Australien (Cattle dog)

  • Berger Allemand

  • Beauceron

  • Berger hollandais

  • Berger de shetland

  • Colley

  • Berger Anglais

  • Kelpie Australien

  • Corgi


Et je pourrais continuer la liste encore, mais l'important, c'est que vous compreniez que le terme « chien de berger » ne regroupe pas seulement le border collie et le berger australien. Ce ne sont que des races bergères qui sont plus connues que les autres.


Saviez-vous que chaque race a un style de conduite du troupeau ? Ceux que l'on voit le plus souvent sont le rassemblement, la poussée et la défense du bétail, que nous expliquerons un peu plus bas.


Comment avoir un chien de berger bien dans sa peau?

Victimes à tort de leur intelligence et de leur physique, ces différentes races ont connu une hausse de popularité dans les dernières années. On remarque aussi que les refuges comptent un grand nombre de ces chiens de berger, délaissés en raison d'un manque de temps, d'une énergie trop élevée, de comportements inadéquats, etc. Bref, un mauvais choix de race et/ou un mauvais départ.


(Je suis consciente que dans certains cas, la relocalisation d'un chien est essentielle. Cependant, la grande majorité des chiens que l'on retrouve dans les refuges sont victimes d'un mauvais choix de la part des humains).


Avant même d'acquérir un chien de berger (ou même toute autre race), il faut s'assurer d'avoir trouvé un éleveur éthique qui vous permettra d'obtenir un chien bien équilibré au niveau du tempérament. Contrairement à ce que la majorité des gens pensent, la génétique, l'environnement de la grossesse de la mère ainsi que la socialisation auront un impact considérable sur votre futur chien.


Vous avez un grand terrain clôturé et vous vous dites que le laisser courir comme un fou à l'extérieur sera suffisant ? Malheureusement, non... Les chiens de berger ont besoin de travailler. Certes, ils doivent dépenser leur énergie en pratiquant une activité physique, mais ils doivent aussi utiliser leur cerveau afin d'être aisément dépensés.


Les chiens de berger sont énergiques, nous sommes tous d'accord avec ça ? Mais, cela ne veut pas dire que vous devez sortir votre chien 6 heures par jour, courir un marathon toutes les fins de semaine et le surstimuler avec 10 jouets interactifs par jour. Tout est une question d'équilibre.





Au même titre qu'on ne sort pas un chiot seulement 5 minutes par jour au risque de se retrouver avec un chien qui est sous-stimulé et qui trouvera une occupation qui risque de vous déplaire, comme manger les coins de murs, les coussins, etc. Des promenades quotidiennes sans dépense mentale ne lui permettront pas non plus d'être correctement dépensé, que ce soit pour votre chiot ou votre chien adulte.


Les chiens de berger sont intelligents et travailleurs, deux caractéristiques à utiliser pour apprendre à notre chien à ne rien faire. La fausse croyance qu'un chien épuisé est un chien heureux entraîne la surstimulation du chien, ce qui mène à tranquillement bâtir une machine de guerre qui demandera 2 fois plus de temps à l'âge adulte.


Un chien épuisé construit son endurance ! Retenez cette phrase.


Votre chiot sera calme, c'est un chiot. Mais lors de sa période d'adolescence, il sera tout SAUF tranquille. C'est à ce moment qu'il faut favoriser les périodes de calme, le récompenser lorsqu'il est couché sur son coussin, et lui demander une période de calme AVANT d'aller faire une activité qui lui demandera beaucoup d'excitation. Vous serez heureux d'avoir misé sur la "switch off" de votre chien dès le départ.


Vous voyez, le danger avec les chiens de berger, c'est d'en faire trop ou pas assez, c'est pour cette raison que je ne conseille jamais un chien de berger comme premier chien. Si vous êtes absent 8 heures par jour et que lorsque vous revenez du travail, vous n'avez pas le temps de consacrer à votre chien pour combler ses besoins, un chien de berger n'est probablement pas le meilleur choix pour vous.


3 styles de conduite de troupeau


Le rassemblement

Le border collie a été sélectionné par ses ancêtres pour rassembler le troupeau. Avez-vous déjà vu un border collie fixer sa balle ou son frisbee ? Sachez qu'il a été choisi pour cette caractéristique. Un chien dit rassembleur utilisera ses yeux afin que le troupeau reste ensemble et soit guidé vers un endroit précis.

Le calme du border collie est primordial pour guider le troupeau avec précision, sans précipitation du mouvement. Il faut savoir qu'ils étaient autrefois utilisés pour éviter que les animaux ne tombent dans les ravins et les montagnes. Le calme et la précision étaient des caractéristiques très importantes et recherchées dans les lignées de travail.



Le pousseur

Le berger australien, le kelpie australien et le bouvier australien sont d'excellents chiens pousseurs en raison de leur rapidité et de leur efficacité à déplacer le troupeau. Ils sont utilisés pour bouger rapidement le troupeau, et ils n'hésitent pas à agripper les jarrets du bétail si celui-ci n'avance pas assez vite. Cette séquence ne dure que quelques secondes, mais bien pratiquée par le chien, elle s'avère très efficace sur le troupeau.


C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils ont obtenu le surnom de "talonneur" ou "heeler".


La défense du bétail

Le berger allemand, le berger belge, le berger hollandais et le beauceron sont reconnus pour leur capacité à éloigner les animaux sauvages qui pourraient s'attaquer au troupeau, tout en ayant également la capacité de guider le troupeau. Ils n'ont pas les mêmes compétences en regroupement que leurs confrères bergers, mais ils excellent dans la saisie et l'immobilisation des troupeaux.


Ils sont réputés pour leur polyvalence dans leur travail et leur désir de satisfaire leur maître.

Berger Allemand


*Les types de chien de berger nommés dans les style de conduite sont exhaustifs.

Les problématiques souvent rencontrées chez les chiens de berger?

"Mon chien pourchasse les voitures et les écureuils" - propriétaire d'un border collie


"Mon chien tente de mordre les mollets de mes enfants" - propriétaire d'un berger australien


"Mon chien veut toujours mordre les choses qu'on lui offre et/ou il les brise" - propriétaire d'un malinois


"Mon chien aboie lorsque quelqu'un arrive à la maison et est méfiant envers les étrangers" - propriétaire d'un berger allemand


Reconnaissez-vous votre chien dans ces problématiques ? Bonne nouvelle, votre chien est tout à fait normal. Maintenant, comment peut-on régler ces problématiques ? Si vous avez un chiot, il est important de le sortir plus de 5 minutes par jour à l'extérieur et de récompenser tous les bons comportements qu'il produit face à son environnement, tout en étant constant. Bien que la période de socialisation se termine vers la 16e semaine, il est primordial de continuer le travail pendant la période d'adolescence.


Par ailleurs, je vous recommande d'être accompagné par un intervenant en comportement canin qui connaît très bien les chiens de berger afin qu'il puisse vous guider dans l'éducation ou la réhabilitation de votre chien.


Il n'y a pas de baguette magique, le chemin sera ardu, car on doit travailler contre la génétique de votre chien, mais c'est possible. Est-ce qu'il y aura des compromis à faire ? Fort probablement.


Le conseil le plus important à retenir, c'est que même si c'est dans leur génétique, leurs problèmes de comportement ne doivent pas être ignorés. Par exemple, pour la sécurité de tous, que ce soit vous ou les autres personnes, on ne peut pas laisser un chien pourchasser les voitures en plein centre-ville. C'est dangereux et votre chien n'est pas bien dans cette émotion.


De même, on ne peut pas laisser un chien tourner autour des enfants avec l'intention de les mordre. Oui, les comportements sont génétiques, mais dans une société, on se doit de s'assurer que notre chien soit un bon citoyen canin.


Vous envisagez d'adopter un chien de berger ? C'est avant tout un chien pour lequel vous devez faire des recherches avant d'adopter. Il ne faut pas oublier qu'ils ont été sélectionnés pour accomplir des tâches précises sur les troupeaux de petits animaux, de bétail et plus encore.


Ce ne sera pas un chien de salon, au risque de développer des problèmes de comportement indésirables. Si vous souhaitez adopter ce type de chien, parlez avec plusieurs éleveurs, interrogez les propriétaires de cette race de chien et surtout, examinez les principales problématiques qui ont tendance à faire surface.


Demandez-vous si vous êtes en mesure de répondre à ses besoins fondamentaux et si vous serez capable de gérer et travailler avec un chien qui a des comportements typiques de sa race.


Il est important de bien choisir l'éleveur pour éviter les mauvaises surprises, tant au niveau de la santé physique que mentale. Nous avons un excellent article qui en parle !

En bref, les chiens de berger sont exceptionnels lorsqu'ils ont un mode de vie qui leur correspond. Ils peuvent pratiquer plusieurs sports canins selon leurs forces et vous suivre dans vos aventures.


Je me répète, mais tout est une question d'équilibre.


Frisbee border collie


Jessica Pelletier, intervenante en comportement canin et coach en sports canins.





127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page