Trousse de secours pour le temps des fêtes !

Dernière mise à jour : 15 janv.


Temps des fêtes

La tourtière de maman, les petits pains farcies à Matante Liz, les petits neveux et le mononcle fatiguant... Ahh le temps des fêtes ! Quelle belle période pour profiter de ce qui nous tient à cœur. Pour certains c’est plus tranquille, pour d’autres, c’est le chaos ! Nos chiens sont un élément supplémentaire à prendre en compte durant toute l’organisation des festivités, voici alors votre trousse de survie !


1. Préparation

1.1 Stimulation masticatoire et alimentaire

En préparant votre plan d’action d’avance, votre événement sera beaauuucoup plus agréable. Vous saurez alors à quoi vous attendre et pourrez réagir en conséquence. Comme votre meilleur outil sera la gestion proactive, c’est important de préparer tout ce dont vous aurez besoin d’avance.


Lorsque vous irez faire vos emplettes, passez par votre animalerie ou chez votre vétérinaire et achetez quelques cannes de nourriture en pâté, quelques kongs et de l’activité masticatoire. Si vous avez déjà un kong, c’est intéressant d’en avoir plusieurs afin de toujours en avoir de prêts dans le congélateur pour acheter la paix. Vous manquez d'idées ? Voici une liste de plusieurs jouets interactifs (silencieux pour les gens vivant en appartement) et des activités masticatoires (selon le degré de dureté pour les dents).


Je vous propose de ne pas offrir un gros déjeuner le matin même de l’évènement afin d’avoir un maximum de motivation pour les activités alimentaires proposées. Les jouets interactifs seront, sans aucun doute, vos meilleurs amis cette soirée-là :)


1.2. Préparer le chien à rester calme et à tolérer l’isolation

Je comprends tout à fait que votre vision des célébrations avec votre chien ressemble fort probablement à un film digne d’un Netflix Original romantique. Si vous avez un chiot, un ado ou un chien moindrement réactif, cela ne correspond probablement pas à cette image. Le conseil que je donne souvent à mes clients durant mes cours de groupe et consultations privées par rapport au temps des fêtes est de commencer par se poser la question ‘’Quel genre d’expérience aimeriez-vous avoir pendant votre événement ? ‘’ Si la réponse est ‘’je veux prendre le temps de relaxer’’, je propose alors d’isoler votre chien, surtout s’il est excité ou stressé en présence d’invités.


Pour ce faire, il faut que votre chien soit capable de tolérer la solitude et l'isolement ! Si ce n’est pas le cas, commencez tout de suite à lui offrir tous ses repas dans sa cage ou enclos de façon opportuniste dans la journée. Par exemple, lorsque vous regardez un film, ou que vous préparez à manger, etc. C’est important de lui montrer qu’un moment d’isolement n’est pas punitif, mais bien un moment agréable et délicieux !


**Si votre chien est anxieux ou a tendance à paniquer lorsqu’il est isolé, c’est important de communiquer rapidement avec un intervenant en comportement canin pour une évaluation et un plan d’action sur mesure **


Une autre astuce pour aider votre chien à rester calme serait de lui apprendre un couche-reste sur un tapis ! Cette commande vous sera trèèèès utile pour accueillir les invités poliment! Cet exercice est nouveau pour vous ? Voici une vidéo avec la marche à suivre !



Truc de pro : Un chien fatigué va avoir plus tendance à se coucher et dormir qu’un chien plein d’énergie ! Allez faire une promenade avant que les invités arrivent !


1.3. Préparer l'environnement

Qu’il ait 10 ans, 10 mois ou 10 semaines, l'environnement risque d’être très très stimulant pour votre chien ! Je propose de faire de la place dans votre garde-robe pour les manteaux et souliers de vos invités ! Dieu sait que de belles bottes aux arômes de chaussettes humides sont si alléchantes pour un adoleschien. En les cachant, vous aurez la tranquillité d’esprit que les bottes de votre cousine sont en sécurité. Je vous propose d’avoir la même approche pour les cadeaux, les jouets des enfants et, bien entendu, le buffet ! Si possible utiliser des Xpen, des barrières pour enfant ou tout autre objet pour proactivement bloquer l’accès à votre chien ! En entrant le moins possible en conflit avec lui, votre stress sera au minimum et votre soirée, beaucoup plus agréable :)


2. Accueillir les invités

Pour plusieurs, l’accueil des invités sera probablement le plus gros défi ! Je vous propose alors de vous armer des récompenses FAVORITES de votre chien. Dinde de Noël, Fromage, saucisse hot-dog, viandes froides, gâtez-le ! C’est le temps de célébrer, après tout ;) En augmentant la valeur de ce que vous avez à lui offrir, vous risquez d’avoir beaucoup plus de succès !


Je vous propose aussi de travailler en équipe. Si possible mettre une personne sur la gestion du chien et une personne sur l’accueil des invités. La personne qui gère le chien a une tâche simple : Tenir le chien en laisse et le récompenser dans une position calme (pourquoi pas sur son tapis ! )


Truc de pro : Si votre chien jappe lorsqu’il entend la sonnette, demandez à vos amis de vous texter à la place de sonner. Mettre un tape sur le bouton avec une note sur la porte :) Vous éviterez de mettre votre chien dans tous ses états !


Lorsque ceux-ci arrivent prenez vos distances et MITRAILLER votre chien de récompenses à haute valeur. Quand je dis mitrailler, ce n’est pas 1-2 gâteries, c’est une vingtaine minimum, une à la suite de l’autre, sans arrêt ! Imaginez si vous étiez payé 20$ par seconde pour rester coucher sur votre sofa ? Une fois la tourtière de Ginette mise au four, les bottes rangées et les cadeaux placés sous le sapin, offrez un os ou un jouet interactif à votre chien dans sa cage, dans son enclos ou derrière une barrière. On veut que le trop plein d’énergie soit dépensé productivement sur un os ou un jouet.


3. La superposition de déclencheurs (trigger stacking)

Saviez-vous qu’il y a énormément de morsures rapportées aux autorités durant le temps des fêtes ? Pourquoi ? Parce que c’est LA recette parfaite pour une morsure ! De la nourriture partout, des enfants excités, bref, il y a énormément d’éléments stressants pour un chien, même s’il s’agit du chien le plus gentil du monde. Oui oui, même le chien typique de famille trop heureux d’être content risque de vivre un stress important durant les festivités. C’est votre rôle d’être vigilant et à l’écoute de votre chien.


Mais qu’est-ce que la superposition de déclencheurs ? Imaginez une journée typique, sauf que TOUT semble mal aller. Le matin vous avez renversé votre café dans la voiture, comme c’est une journée intense au travail, vous voulez vous gâter au lunch et prendre une crème glacée au Mcdo, mais bien entendu, la machine est brisée… Arrivé à la maison, il reste 2 gouttes de lait dans la pinte et vous glissez sur un camion laissé par votre enfant au milieu du corridor. Probablement que vous allez péter un plomb… Pourtant, si la journée s’était bien passée de façon générale, le camion n’aurait probablement pas causé une aussi grosse réaction de votre part. La superposition de déclencheurs, communément connue sous le nom de Trigger stacking, survient lorsque plusieurs éléments stressants arrivent en même temps et diminuent drastiquement le seuil de tolérance du chien.

C’est donc très important de garder ceci en tête lors de nos événements sociaux incluant les chiens. C’est pourquoi je préfère que les chiens (particulièrement ceux anxieux ou nerveux) soient mis en isolation. La gestion proactive réduit le stress général de la maisonnée et améliore l’expérience pour tous :)


C’est aussi primordial de bien reconnaître les signes de stress chez un chien. Si votre chien présente ces signes c’est alors essentiel de le retirer de la situation et le mettre dans un endroit calme et reposant, à l'abri des gens et des autres animaux. Il faut lui laisser le temps de décompresser. Généralement de l’activité masticatoire peut aider à apaiser votre copain canin.

Voici quelques exemples de signes de stress chez le chien. Bien entendu, qu’il soit plus ou moins évident, il faut TOUJOURS le prendre au sérieux :


Les signaux de stress

BONUS : Les Chiots

Si vous avez la joie de partager votre vie avec un chiot, je suis certaine que vous connaissez l’importance de la socialisation. Le temps des fêtes peut être une excellente opportunité pour socialiser votre chiot avec les gens, cependant, c’est super important de miser sur la qualité des intéractions comparativement à la quantité ! N’oubliez pas que les chiots ont tendance à “subir” les situations : ce n’est pas parce qu’ils ne grognent pas et ne montrent que très rarement les dents qu’ils aiment nécessairement ce qu’on leur fait endurer. Par exemple, un chiot va généralement mordiller lorsqu’il n’aime pas ce qu’on lui fait, comme le flatter, le prendre dans nos bras, lui mettre un harnais, etc. Le test de consentement sera votre arme secrète et c’est important de l’utiliser aussi souvent que possible… avec tout le monde !


Voici la marche à suivre pour le test de consentement :


  • Flatter le chien 3x sur la poitrine ou le dos

  • Arrêter et attendre

  • Observer le comportement du chien. Il en redemande ? Fuit ?

  • S’il fuit ou ne redemande pas le contact, on arrête l'interaction

  • S’il en redemande poliment (sans mordiller ou sauter) on recommence à le flatter.

  • Répéter très fréquemment !


N’oubliez pas d’offrir beaucoup de pauses à votre chiot durant la soirée dans sa cage ou dans un enclos avec un os à gruger. Attention de ne laisser personne prendre les jouets interactifs ou os à gruger de votre chiot. La protection des ressources peut être amplifiée par le stress. Pensez toujours à la superposition des déclencheurs ;)


Amusez-vous et soyez prudents !

N’oubliez pas que le temps des fêtes est une tradition humaine et non canine. Mettre votre chien en cage ou dans une pièce avec 1001 éléments pour s’occuper fait probablement beaucoup plus de peine à vous qu’à lui ;)


Vous n’avez pas à vous sentir coupable, c’est correct de profiter de ces précieux moments en famille dans un état d’âme détendu. Armez-vous de jouets interactifs et d’activités masticatoires, soyez alerte par rapport au langage corporel de votre chien, et amusez-vous :)



Article rédigé par Aryel Lafleur,
Copropriétaire de Trop Chien,
Technicienne en santé animale et
intervenante en comportement canin



137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout