top of page

Faites-vous ces 3 erreurs lorsque vous entraînez le rappel ?

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023


Dressage au rappel

Ce n’est pas un secret, le rappel est probablement LA commande la plus importante à apprendre à un chien. Pourquoi ? Parce qu’elle a le potentiel de lui sauver la vie ! Une laisse qui se casse, le chien qui file entre vos jambes dans la porte d’entrée, une moufette dans la cour… Bon, on s’entend que cette dernière ne met pas sa vie en danger, mais il s’agit tout autant d'une urgence !!


Malgré une apparence de simplicité, le rappel est en réalité un comportement plutôt complexe à maîtriser. Cet apprentissage repose en effet sur plusieurs paramètres distincts et spécifiques, et c’est malheureusement très facile de faire des erreurs qui font toute la différence… Après six ans d'intervention auprès des chiens et de leurs propriétaires, j’ai remarqué que certains petits couacs reviennent souvent, rendant l’acquisition d’un rappel fiable pratiquement impossible.


J’ai donc décidé de partager avec vous les TROIS ERREURS les plus fréquentes lorsqu’on entraîne un rappel !


Erreur #1 : Avoir une mauvaise technique d'entraînement


notes sur le dressage

Qu’est-ce que la mécanique d’entraînement ? L’entraînement des chiens va au-delà de savoir quoi faire : le secret réside dans sa mise en pratique et une exécution selon les règles de l’art ! Il faut dire la commande au bon moment, récompenser au bon moment, faire attention où placer nos mains et bien plus !


Premièrement, lorsqu’on apprend le rappel à nos chiens, on a souvent tendance à répéter le mot, jusqu’à ce que notre copain soit revenu à nos côtés! Très souvent, ça ressemble un peu à ceci :


Fido viens…viens !... VIENS!... EILLE J’AI DIT VIENS !! FIDO AWEILLE VIENNNNNSSSSS!!! **secoue le sac de gâterie**


Ça vous dit quelque chose ? ;)


Afin qu’il y ait une association qui se fasse correctement par conditionnement classique, la commande verbale doit absolument être récompensée et ce, systématiquement : on vise un rapport de 1 pour 1, soit une gâterie pour un mot de rappel. Lorsque vous répétez votre mot de rappel, sur les 42 fois que vous l’aurez dit, une seule sera renforcée ! Cela ne fait pas un très bon rapport, votre chien en conclura que le rappel n’est récompensé qu’une fois... sur 42 ! Moi aussi si j’étais un chien, je choisirais l’écureuil au lieu du rappel !



distraction rappel


J’entends déjà les questions arriver : oui, mais s’il ne revient pas il faut bien que je répète la commande pour qu’il m’écoute non ? Pas tout à fait ! Si votre chien ne revient pas c’est probablement pour l’une de ces deux raisons : soit il n'en a pas envie ou soit c’est trop difficile pour lui ! Je vais revenir sur ces deux derniers points plus tard. Ne vous en faites pas, il y a une solution à tout !


Deuxièmement, j'entends souvent ‘’mon chien ne m’écoute que si j’ai des gâteries’’. Lorsqu’on y pense, c’est tout à fait normal et raisonnable ! Susan Friedman, qui est une professeure émérite du département de psychologie de l’université d’État de l’Utah, a dit : ‘’Les comportements sont des outils utilisés par les chiens pour produire des conséquences’’. En d’autres mots, les chiens vont toujours produire des comportement pour éviter ou obtenir une conséquence. C'est pourquoi, si votre chien est récompensé 1 fois sur 42, il risque d’écouter seulement 1 fois sur 42… si vous êtes chanceux ! ;)


Ce n’est pas sorcier, c’est seulement la base du principe du conditionnement opérant ! Vous ne me croyez pas ? On en parle en plus grand détail ICI !


Il y a cependant un autre élément à prendre en considération, et je suis certaine que vous y avez déjà pensé en lisant ceci. Nous sommes d’accord que les situations d'urgence arrivent rarement lorsque vous avez de la saucisse hot-dog dans vos poches. Elles arrivent plutôt à 11h le soir lorsque vous êtes en robe de chambre ! C’est donc important que votre chien comprenne que le rappel sera TOUJOURS récompensé, peu importe que la nourriture soit visible ou non !


Ce n’est donc pas faux de récompenser votre chien lorsqu’il revient, mais la façon dont vous le renforcez aura une grande incidence sur vos résultats ! L’erreur fréquente ici est qu’on montre souvent la nourriture au chien AVANT de le rappeler ! Non seulement votre chien n’est concentré que sur la nourriture, mais en plus, il comprend que le rappel est renforcé seulement lorsqu’il peut VOIR la nourriture. Dès le moment où il ne la voit plus, il n'écoute plus son rappel, simplement parce qu’il sait bien que ce n’est pas à son avantage !



Motivation pour rappel

Je vous propose alors de cacher votre nourriture dans vos poches et de la lui offrir SEULEMENT lorsqu’il est revenu suite à votre appel ! De cette façon, il comprendra bien que le renforcement vient toujours, mais seulement une fois le comportement effectué ;)



Erreur #2 : Ne pas aller chercher un maximum de motivation !



Motivation dressage chien

Voici un petit fait intéressant en psychologie canine : les chiens vont généralement choisir le comportement qui est le plus avantageux pour eux. Si ce que l’on a à leur offrir n’est pas ce qu’il y a de plus avantageux, les chances qu’ils prennent la bonne décision (selon nous) n’est pas très grande. Ce concept est particulièrement important à comprendre lorsqu’on entraîne un rappel !


Le rappel est rarement utilisé lorsqu’il n’y a rien d’autre d’intéressant dans l'environnement. Effectivement il est plutôt utilisé pour sortir du parc à chien, entrer dans la maison après avoir joué dans la cour, s’enlever la tête des poubelles, mettre le harnais, revenir d’une fugue dans la forêt. On remarque alors que le rappel est rarement employé pour débuter une activité plaisante, mais plutôt pour mettre fin à quelque chose d’amusant et de stimulant, du point de vue du chien bien sûr. Ce n’est pas très motivant ! Et si on essayait d’inverser tout ça ? :) Et si le rappel n’était pas la fin, mais plutôt le début de quelque chose d’intéressant ?


Lorsqu’on parle de rappel, c’est très important d’aller chercher un maximum de motivation ! Ce n’est pas le temps d’être cheap, gâtez votre chien ! Il faut trouver LA récompense qu’il préfère le plus au monde et l’utiliser uniquement pour votre rappel ! Fromage, saucisse, poulet cuit, viandes froides, etc.


Si on compare une croquette ordinaire à un écureuil, je ne suis pas certaine que vous allez réussir votre rappel, mais si vous optez plutôt pour de la saucisse, là vous commencez à négocier !


J’entends déjà certaines personnes dire : c’est bien beau tout ça Aryel, mais lorsque mon chien est dans un endroit où il y a beaucoup de distractions, je pourrais bien être habillé en écureuil avec les poches remplies de saucisses gratinées, plus rien n’existe à ses yeux et l’entraînement devient impossible !


Je vous comprends à 300%. J’ai une beagle et, croyez-moi, le rappel en présence d’écureuil est probablement plus difficile à faire pour elle que d’aller sur la lune (sans blague….).


Si c’est votre cas, je propose donc d’utiliser un concept très intéressant, que je vais détailler davantage dans un autre article. Pour faire court, le principe de Premack sera sans doute votre meilleur ami. Le renforcement positif ne s’arrête pas à l’utilisation de nourriture ou de jouet. L’idée est d’offrir quelque chose à votre chien qui est assez motivant et renforçant pour l’inciter à reproduire le comportement désiré. Dans le contexte où Sachi, ma beagle, voit un écureuil dans un parc, je n’ai rien à lui offrir comme renforcement alimentaire qui aura autant de valeur que la petite bestiole qui nous nargue du haut de son arbre. À ce moment-là, pourquoi ne pas justement utiliser l’écureuil comme récompense ultime ? ;)


Ne vous en faites pas, aucun écureuil ne souffrira de cet exercice, il ne faut cependant pas avoir peur du ridicule !


Rappel beagle dressage

Je propose donc de dire votre rappel à grande distance de l’écureuil, d’attendre que votre chien fasse un pas dans votre direction, puis de dire ‘’OK !’’, et de courir avec lui en direction du rongeur. Votre chien sera alors récompensé pour son rappel avec le plus beau des renforcements au monde : l’autorisation de courir après sa distraction pré-fé-rée !


Mais attention, pour que cela n’empire pas le problème de prédation, il faut absolument mettre cette autorisation sur commande (comme par exemple avec un “OK”), sinon votre chien se mettra assez rapidement à courir après toutes les bibittes du monde, peu importe votre opinion sur le sujet. Et, bien sûr, n’utilisez JAMAIS ce genre de récompense si le rongeur court un quelconque risque d’être attrapé, gardez en tout temps votre chien en laisse et respectez les règlements municipaux.


Erreur #3 : Entraîner en situation d’échec

Les erreurs durant le rappel

Je vais vous confier un petit secret d’entraîneur. Pour avoir un maximum de succès lorsqu’on apprend n’importe quel concept à un chien, comme par exemple le rappel, il faut commencer par la fondation. Voici l’un de mes conseils préférés, donné par Jean Donaldson, fondatrice de l’Academy for dogs trainers aux États-Unis : "Si vous êtes prêt à parier 50$ que le chien va effectuer le comportement sur sa commande verbale, alors cette commande est suffisamment solide pour être employée. Si au contraire le pari vous semble risqué, alors NE L’UTILISEZ PAS."


Le rappel est comme une tirelire. À chaque fois que vous avez un succès et récompensez votre chien, vous mettez 1$ dans la tirelire des historiques de renforcement. Sachant ceci, êtes-vous prêts à gager 50$ que votre chien va revenir pour son mot de rappel ?


Règles du mot de rappel

La meilleure façon de rajouter de l’argent dans votre cochon est de pratiquer dans des contextes similaires aux situations d'urgence, en ajoutant seulement un paramètre de difficulté à la fois. Souvent je conseille de commencer tout simplement à la maison.


À tout moment de la journée et de façon aléatoire, lorsque vous êtes chez vous, prononcez joyeusement votre mot de rappel. Dès que votre chien revient à vos pieds, courez ensemble jusqu'au réfrigérateur, et récompensez-le avec un gros morceau de poulet !

De cette façon, votre chien ne verra pas l’exercice venir (si vous ouvrez le frigo avant et jouez avec le sac du poulet ou du fromage il sera probablement déjà à vos pieds avant même que vous ayez eu le temps d’ouvrir la bouche !), vous aurez dit votre mot d’urgence, et glissé un joli dollar dans votre tirelire.


Lorsque cet exercice aura été pratiqué au point où vous serez prêts, sans l’ombre d’un doute, à parier 50$ qu’il fonctionnera dans la maison, votre équipe pourra commencer le même exercice dans la cour en laisse. Éventuellement lorsque Fido sera un expert dans la cour, pratiquez dans la ruelle, dans un parc en longe, etc.


C’est très important de garder votre chien en situation de succès pour avoir le meilleur résultat possible !


Vous êtes maintenant prêt à pratiquer !


Succès rappel chien

Alors ? Est-ce que vous faisiez l’une de ces erreurs communes en entraînant le rappel de votre chien ? Si c’est le cas et que Fido a tendance à ignorer son rappel, je vous recommande chaudement de travailler un tout nouveau mot de rappel. Soyons honnêtes, avec un chien on dit ‘’viens’’ au moins 475 000 fois par jour, encore pire s’il y a des enfants dans le portrait ! Rappelez-vous qu’on veut un rapport 1:1 pour respecter les règlements du conditionnement classique et mettre toutes les chances de notre côté que le rappel va fonctionner !


Vous n’êtes pas obligé d’être étrange comme moi, mes mots de rappels sont : Pickles, Yip-Yip et Eren ! Les mots les plus populaires chez mes clients sont ‘’ aquì, accio, au pied, surprise, danger, come, here’’. Rappelez-vous que la commande doit être utilisée dans le contexte de votre rappel uniquement. Pensez-y : dans quelles autres circonstances est-ce que je vais dire Pickles à mon chien ?


Alors, quel sera votre nouveau mot de rappel ? Partagez-nous #tropchienmontreal des vidéos de vos entraînements !



Article écrit par Aryel Lafleur,

Copropriétaire de Trop Chien,

Technicienne en santé animale et intervenante en comportement canin

508 vues0 commentaire

Comments


bottom of page