top of page

Votre chien est-il dominant ?


chien dominant

Lors de mes cours SOS Ado, Chien réactif, ou même pendant mes consultations privées, il arrive fréquemment que lorsque je questionne mes clients sur la problématique qu'ils rencontrent avec leur chien, ils répondent simplement en disant "il est dominant". Soyons francs, l'idée qu'un chien soit dominant ou soumis est encore profondément ancrée dans la culture québécoise et est souvent utilisée à tort pour décrire certains comportements qui, parfois, sont parfaitement normaux.


Lorsque mes clients bienveillants me répondent de cette manière, ma question suivante est : "Qu'entendez-vous par 'dominant'? Qu'observez-vous concrètement chez votre chien?". La réponse pourrait vous surprendre, mais peu de gens sont capables de fournir des détails à cette question, car l'image d'un chien dominant prend de nombreuses formes une fois que l'on prend le temps d'y réfléchir.


Je propose alors de démystifier et d'expliquer les comportements les plus couramment identifiés par la population générale comme étant dominants.



Mais d'où vient ce concept de la dominance ? 

Cette hypothèse a commencé à voir le jour chez les loups en 1947 grâce à l'éthologue suisse Rudolph Schenkel. Elle a continué à être étudiée par plusieurs chercheurs tout au long des années 1900, mais dès les années 1990, David L. Mech, l'un des leaders dans le développement de ces hypothèses, est revenu sur ses discussions.


En effet, il nous explique que les individus ne vont pas rivaliser pour obtenir le statut "alpha". Ils vont plutôt être identifiés en tant que mâle reproducteur et femelle reproductrice, qui auront bien entendu une certaine autorité sur leurs petits.


Ensuite, il convient de mentionner le concept de dominance interspécifique (entre des espèces différentes), qui n'a pas été observé au sens populaire du mot. On parle plutôt de compétition pour des ressources.


Ainsi, par exemple, si un lion se bat avec une hyène pour une carcasse et que le lion l'emporte, ce n'est pas parce qu'il est dominant sur la hyène en soi, mais parce qu'il est celui qui aura accès à la ressource au bout du compte. Ce type de "dominance" est alors très circonstanciel et découle plutôt du concept de protection des ressources (dont je reparle plus loin).




Et qu'est-ce qui se passe avec nos chiens ? 

Nos amis à quatre pattes, tels que nous les connaissons, ont une réalité bien différente de celle de leurs cousins les loups. On peut déjà comprendre que votre chihuahua ou même votre husky mène une vie très éloignée de la quête des ressources. Comme promis, je reviendrai plus loin sur les comportements que l'on pourrait identifier comme étant dominants ou soumis, mais je ne peux m'empêcher de continuer sur la source des principes hiérarchiques chez les chiens.


Comme vous avez pu le constater dans mon article sur les méthodes d'entraînement, certains dresseurs et intervenants en éducation canine vont, malgré les dernières recherches scientifiques, tout de même utiliser des termes et des techniques visant à dominer le chien et/ou à devenir l'alpha de la maison. Peut-être en connaissez-vous même quelques-uns qui sont passés longtemps à la télévision et ont écrit plusieurs livres sur ces méthodes de dressage. Il est important de noter que ces techniques datent de plusieurs décennies et n'ont justement pas évolué malgré les dernières avancées scientifiques.


Alors comment expliquer ces comportements ?

Je comprends que pour certains lecteurs, cela puisse paraître un peu choquant. Le problème est que, comme mes clients, vous avez probablement vous-mêmes observé des comportements que vous pourriez attribuer à la dominance.


Lorsque j'offre des conférences sur le comportement canin, la première chose que j'aime enseigner est une méthode efficace pour expliquer les comportements des chiens. Je comprends que cela demande une certaine expertise, et je ne m'attends pas à ce que vous deveniez des experts du jour au lendemain. Cependant, lorsque votre chien présente un comportement et que vous émettez une hypothèse pour l'expliquer, posez-vous la question : "Est-ce la raison la plus SIMPLE possible qui pourrait expliquer ce comportement?".


Par exemple : "Mon chien mange mes sous-vêtements seulement, il veut me montrer qui est le boss, ou il veut se venger parce que je suis parti". Est-ce vraiment l'explication la plus simple qui pourrait justifier ce comportement ? Croyez-vous qu'en réalité, il pourrait tout simplement aimer déchiqueter vos sous-vêtements ? L'a-t-il fait quand vous étiez absents parce que vous n'étiez pas là pour le réprimander ? Parce qu'il s'ennuyait et cherchait quelque chose à faire ? Comme on dit, quand les chats sont partis, les souris dansent !


chien mauvais coups

Cela dit, pensez-vous qu'il est plus probable que votre chien mange vos sous-vêtements par ennui ou par dominance ? La réalité est que nous ne le saurons probablement jamais, car il est impossible pour nous d'être dans sa tête. Cependant, il est important de se fier à l'information scientifique la plus à jour à notre disposition. Peut-être que ma perspective changera dans quelques années, mais pour le moment, voici ce que nous savons sur le comportement canin :)


Comme promis, je vais essayer de faire le tour des comportements les plus courants qui sont parfois injustement interprétés à travers l'ancienne théorie de la dominance.



Mon chien me chevauche (zigne), il le fait sur plein de chiens au parc à chien et sur son coussin à la maison. Il est dominant.

Le fait de chevaucher est un comportement de monte. À la base, il s'agit d'un comportement encodé pour la reproduction. Il peut arriver que dans certaines situations de stress, de surstimulation ou de sous-stimulation, votre chien commence à chevaucher quelque chose ou quelqu'un. Bien que ce comportement puisse être gênant, surtout s'il est dirigé vers la jambe de grand-maman, il est rarement dangereux.


De manière classique, le chien peut chevaucher une personne, son compagnon canin ou son lit pour attirer maladroitement l'attention, en cas de crise de surstimulation ou par ennui. À titre anecdotique, ma beagle, Sachi, me signale systématiquement lorsqu'elle a besoin d'aller à la selle et que je ne comprends pas ses demandes assez rapidement. Elle peut également le faire sur ma jambe lorsque nous avons beaucoup de visite à la maison, car elle est trop stimulée et a du mal à se reposer. Cette hypothèse m'est venue car le comportement se manifeste uniquement dans des situations intenses et lorsque la fatigue s'accumule. Ainsi, je pense que l'explication la plus simple n'est pas qu'elle cherche à me dominer.


chien qui zigne

En ce qui concerne les autres chiens au parc, il est tout à fait possible que des animaux non stérilisés chevauchent pour des raisons sexuelles (y compris les femelles), bien que cela soit rare dans ces contextes, car la plupart des chiens (du moins, je l'espère) sont stérilisés jeunes. D'un autre côté, le chien peut vivre une émotion intense et devenir surstimulé. Ne sachant pas comment se sentir mieux, il peut chevaucher pour tenter de s'apaiser. Il est également possible que ce soit une demande de jeu maladroite. En général, je n'interviens pas dans les chevauchements entre chiens à moins que cela ne cause de l'inconfort à celui qui subit ou crée des tensions inutiles.



Mon chien jappe envers les autres chiens dans la rue, particulièrement les mâles. Il veut être l’alpha du quartier ou les dominer

Les chiens qui manifestent de la réactivité en laisse, que ce soit dans la rue ou au parc, éprouvent des émotions très intenses. Généralement, cette réactivité est déclenchée par deux émotions principales : la peur et la frustration. Soit le chien cherche à créer une distance avec ce qui le déclenche (par peur), soit il souhaite se rapprocher (par frustration). Il est tout à fait normal que votre chien ait des préférences dans la vie. Il se peut que les mâles aient une odeur dérangeante, soient plus agités que d'autres, ou peut-être qu'il a été attaqué par un chien mâle par le passé dans la rue. Toutes ces raisons pourraient expliquer pourquoi votre chien réagit de manière plus marquée envers certains individus.


Personnellement, mon chien Ame, un Border Collie, est beaucoup moins patient et réactif envers les chiens mâles que les femelles. Il partage sa vie avec deux autres femelles à la maison. Il aurait été facile d'interpréter ce comportement comme étant celui d'un mâle alpha dominant. Cependant, Ame était également le meilleur ami d'un gros Boxer Labrador mâle, deux fois sa taille, et qui avait une personnalité très forte. Dans ce contexte, il serait probablement plus juste de dire qu'il est très sélectif en ce qui concerne les chiens qu'il tolère.



Mon chien ne veut pas que j’approche mon copain/copine, son bol de nourriture, son os, son lit, etc. 


Il peut arriver qu’un chien présente des comportements agressifs lorsque vous approchez une personne, un endroit, de la nourriture ou tout autre élément dans son environnement. Cela peut aussi être observé au parc à chien ! Avez-vous remarqué que lorsque vous flattez un chien qui n’est pas le vôtre, votre copain canin va se mettre entre vous deux ? Tous ces comportements sont en fait liés à la protection des ressources, un phénomène tout à fait normal observable chez la plupart des espèces animales !


Posez-vous la question : est-ce que le fait de barrer vos portes de maison fait de vous un humain dominant sur le voleur potentiel ? Bien sûr que non, vous prenez simplement des mesures préventives pour éviter de vous faire voler ce qui a de la valeur pour vous. Si vous agressez une personne qui menace de blesser votre enfant, est-ce que vous le faites par dominance ou simplement parce que vous protégez ce qui est cher à vos yeux ? Comme discuté dans mon article sur la protection des ressources, c’est un comportement tout à fait normal ! Votre chien va simplement défendre ce qui a de la valeur à vos yeux. Si votre ami poilu vous grogne après que vous vous approchez de lui alors qu’il est couché sur votre lit, c’est simplement parce qu’il est confortable à cet endroit et qu’il ne veut pas le partager, et non parce qu'il a pris "votre place" dans votre lit :)


Alors, après avoir lu tout cela, dites-nous quels comportements de votre chien vous aviez caractérisés comme étant dominants et ce que vous croyez être la vérité ? :)





Aryel Lafleur, copropriétaire, intervenante en comportement canin et technicienne en santé animale

375 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page