L'ouragan adolescent

Dernière mise à jour : 15 janv.


Destruction chien

Avez-vous remarqué un changement important dans le comportement de votre chiot ? Il jappe maintenant après tout et rien? Tire en laisse ? Tente de fuguer ? Il recommence à être malpropre ou à mordiller ? Vous ne reconnaissez plus votre bébé parfait ? Il me semble que l’ouragan adolescent est en train de vous frapper de plein fouet ! Regardons ensemble pourquoi un tel phénomène peut être observé chez eux et comment y survivre.


Qu’est-ce qui pourrait expliquer de tels comportements ?


Avant tout, je tiens à mentionner que vous n’êtes pas seuls ! L’adolescence est un moment très intense dans le développement du chien et ce, autant pour lui que pour sa famille. Votre chiot peut sembler avoir tout oublié de ce que vous lui avez appris. C’est comme si vous étiez de retour à la case départ, et de telles situations peuvent rapidement devenir décourageantes.


Dans mon corps de jeune chien… il y a des changements !!

Plusieurs éléments peuvent expliquer une telle évolution, en commençant par le développement du chiot. Lors de sa période critique de socialisation (entre 2 & 4 mois), votre chiot explorait l'environnement de façon très limitée. Rares sont les chiots qui, d’eux même, vont partir loin en forêt, si on y pense, ils ont intérêt à rester près de vous ! Effectivement, ils doivent rester à proximité des humains pour combler leurs besoins (sécurité, manger, chaleur, etc). Plus le temps avance, plus ils sont physiquement en mesure d’explorer leur environnement et plus ils se sentent braves pour le faire !



C’est comme lorsqu’on allait à la Ronde ! De 5 à 10 ans, je pouvais seulement rester dans la Ribambelle avec mes parents ( la Petite Ronde, pour les plus vieux 😉 ) ! J’avais peur de monter dans les manèges si elles n’étaient pas avec moi et j’avais besoin de prendre plusieurs pauses pour me reposer. Lorsque je suis tombée pré-adolescente, j’avais physiquement le droit d’aller dans les gros manèges et Dieu sait que je n’avais pas envie que celles-ci me mettent des limites ! Je voulais explorer seule avec mes amis et vivre l’expérience à fond, sans parents ! Qu’est-ce qui s’est passé lorsqu’elles m’ont mis des limites ? Je me suis frustrée !! Bien entendu, la solution avec votre chiot n’est pas de le laisser aller dans le Goliath pour qu’il se défoule 😅 ! Votre chiot, tout comme moi à la Ronde, redécouvre son environnement d’un point de vue différent et c’est TRÈS excitant !


Ces éléments peuvent aussi s’appliquer à la maison. La raison pour laquelle votre chiot saute sur les comptoirs ou sur les sofas est probablement parce qu’il en est maintenant physiquement capable ! Durant les 2 premiers mois passés avec vous, il a seulement eu accès au plancher et à sa cage/enclos. Maintenant, un étage vient de s’ouvrir à son univers et il lui arrive d’y trouver de magnifiques trésors comme de la vaisselle sale !


D’autres phénomènes importants surviennent lors de l’adolescence comme la perte des dents ou l’apparition d’hormones sexuelles. Si votre chiot recommence à mordiller vers l’âge de 4-5 mois, alors que c’était chose du passé, c’est probablement juste parce qu’il a mal ! On peut d’ailleurs observer des moments d’agitation intense et de la difficulté à ne rien faire ou dormir durant ces périodes. Il est aussi possible de remarquer que votre Fido se met tranquillement à lever la patte alors qu’il ne le faisait pas avant ou à devenir un peu moins patient ou poli avec les copains au parc à chien.


Les règles changent.

Une autre situation qui peut se produire durant l’adolescence est la réactivité en laisse par frustration (ou par peur, mais je vais en parler plus tard). Généralement ce phénomène est observé lors des croisements des chiens ou des gens durant les promenades, puis manifesté sous forme de jappement ou en tirant en laisse intensément vers le déclencheur parce qu’il veut aller interagir avec eux. Est-ce le cas avec votre chien ?


Si oui, je vais vous inviter à répondre à ces questions :

  • Lorsque Fido était bébé, le laissiez-vous aller voir tous les gens et les chiens que vous croisiez dans la rue ?

  • Aviez-vous de la difficulté à prendre une promenade tranquille car tous les passants voulaient le flatter ?

Si vous avez répondu oui, vous venez probablement de trouver la réponse qui explique ces comportements ! Tout changement de règlement est incroyablement frustrant, surtout au début. Avant il avait le droit de dire coucou à tous et puis d’un coup, c’est interdit. C’est normal ! Comme il est devenu grand, c’est plus difficile de le retenir et plus gênant s’il saute sur quelqu’un. Pour lui par contre, rien n’a changé ! Ses attentes sont les mêmes que lorsqu’il était petit. C’est pourquoi nous observons des réactions en laisse durant les promenades. Il va prendre les grands moyens pour obtenir de la proximité avec son déclencheur, car par le passé, il avait le droit :)


Finalement, durant la période d’adolescence, il est probable que votre chien devient craintif de certains éléments qui ne l'affectaient pas du tout lorsqu’il était bébé. Les phases de peur peuvent survenir à tout moment et c’est très important de les prendre au sérieux ! Nous venons de discuter de la réactivité par frustration, regardons maintenant la réactivité par peur. Souvent, nous pouvons observer les mêmes symptômes que pour la réactivité par frustration, soit tirer en laisse, aboyer et faire une scène. Bien entendu, le chien peut aussi tenter de fuir à la vue de son déclencheur ou même figer. Ça peut-être envers les décorations d’halloween, un sac poubelle dans la rue le soir, un monsieur qui marche tranquillement avec son parapluie, un type de chien, le mononcle malaisant à Noël, bref, cela dépend ! Je vais le dire et le redire, c’est important de le prendre en main rapidement pour éviter que ces craintes ne se développent en phobies.

Comment s’en sortir ?

Regardons ensemble quelles actions sont les plus adaptées selon les circonstances, et dans quel ordre les réaliser.


1. La gestion Proactive

La première chose que je vais recommander durant nos cours S.O.S. Ado, c’est d’utiliser la gestion proactive ! C’est-à-dire, modifier nos habitudes et l'environnement du chien pour éviter que les comportements indésirables ne se reproduisent. Un comportement qui n’est jamais renforcé va s’éteindre. Attention, c’est le chien qui décide ce qui est renforçant pour lui ;)


Commençons par un exemple simple, sauter sur les comptoirs. Est-ce que votre chien est un véritable Nicolas Cage à la recherche des trésors cachés sur les mobiliers de cuisine ? Quel est votre premier réflexe ? Dire ‘’non’’ ? Personnellement je me vois mal dire non à Nicolas Cage lorsqu’il cherche ses trésors nationaux, même si c’est illégal !! Pourquoi ? Parce que peu importe ce que je vais lui dire de ‘’punitif’’ il risque tout de même d’opter pour ce qui va être le plus avantageux pour lui. La meilleure décision à prendre en premier pour ces situations serait de modifier l'environnement du chien pour qu’il ne puisse plus produire ce comportement. Pour l’exemple des comptoirs, ce serait de faire du ménage pour qu’il ne trouve jamais de trésors. Je sais que ce n’est pas le conseil qu’on aime le plus entendre, mais c’est celui qui sera le plus efficace ! Que ce soit pour les comptoirs, les poubelles, la réactivité par frustration, sauter sur les gens, etc., votre meilleure amie sera la gestion proactive pour éviter que les comportements indésirables ne se répètent et par le même fait, se renforcent. Lorsque j'étais adolescente, j’ai trouvé un billet de 20$ sous mon banc au cinéma en regardant par hasard. Cet événement est arrivé il y a 13 ans (ouch ça fait mal dire ça…), mais cela a été tellement renforçant pour moi, qu’encore aujourd’hui, je regarde toujours. Pourquoi ? Parce que j’ai trouvé de l’argent à 3 autres reprises depuis, donc mon comportement est encore renforcé ! C’est juste assez pour que mon comportement se répète. Cependant, si les 20 dernières fois que je suis allée au cinéma je n’avais jamais rien trouvé, je ne perdrais plus mon temps ! (Je parie que vous allez regarder sous votre banc de cinéma la prochaine fois que vous y allez 😉).


Je comprends cependant que la gestion n’est pas infaillible, la vie étant la vie, il peut y avoir des imprévus ! Je vous amène alors vers mon prochain point.


2. Demandez-vous qu’est-ce que j’aimerais qu’il fasse à la place ?

Il est facile de dire ‘’NON’’, instinctif même ! Cependant, cela n’apprend pas à votre chien la bonne réponse ou le bon comportement à adopter. Ma merveilleuse collègue Aline m’a donné un super bon truc pour mon coaching client. Soit de remplacer tous les ‘’non’’ par une commande ! Bien entendu, il faut que le chien sache faire la commande ! Si ma beagle Sachi se met à sauter sur mes invités lorsqu’ils arrivent à la maison, je ne peux pas lui demander de faire un backflip ou de marcher sur ses pattes avant vers son lit, elle ne sait pas le faire ! Par contre, je peux lui demander quelque chose de simple, comme s'asseoir ou aller dans son panier. Ces commandes ont été pratiquées par le passé et ne sont pas difficiles à exécuter. Cependant, il faut revenir à la première étape avant d’envisager de demander au chien de s'asseoir devant vos amis. On ne veut pas que celui-ci ait l’opportunité de produire le comportement indésirable et on veut lui apprendre la bonne réponse. Je propose alors de le garder en laisser (gestion) et lui demander de s'asseoir à distance à la place en le mitraillant de récompenses à haute valeur. N’oubliez pas, votre adoles-chien va toujours prendre la décision qui est la plus avantageuse pour lui. Si vous lui demandez de s'asseoir, il faut qu’il reçoive une paye équivalente à son effort. Chaque chien a son prix !


Prenez une pause

Je l’ai mentionné et je le répète, avoir un chiot n’est pas de tout repos, et on comprend ! Parfois, lorsque ça devient trop intense pour vous, n’hésitez pas à prendre une pause. Il y a des garderies de jour qui existent pour vous offrir un moment de répit (ce lien mène vers une référence de confiance). Ce n’est pas un signe de faiblesse que d’avoir besoin de souffler un peu. Je l’ai fait moi-même avec mes chiens lorsque j’avais besoin de prendre du temps pour moi. D’ailleurs, ça peut faire du bien à la relation de s’ennuyer un peu :)


Jeu serpent et echelle


Avoir un adolescent est vraiment comme un jeu de serpent et échelle, il va y avoir des moments super positifs, des super bonnes semaines et d’autres où on a l’impression de retourner à la case départ. Ce qui est important, c’est de continuer à brasser les dés de façon constante! Les régressions surviennent généralement lorsqu’on commence à faire un peu trop confiance au chien. Traitez-les comme des bébés… car ils sont encore des bébés !! Je donne toujours le truc du tableau de score pour encourager mes clients durant mes cours privés. Mettez une feuille sur le réfrigérateur et écrivez ‘’jours sans accidents’’. Vous pourrez ainsi voir l’évolution de votre chien et vous motiver à redoubler de vigilance lorsque vous avez une suite élevée!


Bien entendu, n’hésitez pas à demander de l’aide, nous sommes là pour vous!



Article rédigé par Aryel Lafleur,

Copropriétaire de Trop Chien,

Technicienne en santé animale et

Intervenante en comportement canin


873 vues0 commentaire